Cinétech n°47 : « Divine Émilie » le mardi 15 novembre 2022 à 18h à Nogent (52)

, par 240. Christophe Juppin

Cinétech n°47 : « Divine Émilie » le mardi 15 novembre 2022 à 18h à Nogent(52). La soirée se déroule au Pôle technologique sud-Champagne, dans l’amphithèatre de l’antenne de l’UTT à Nogent en Haute-Marne, au 26 rue Lavoisier, bâtiment B. (Parking gratuit et facile d’accès). Entrée libre dans la limite des places disponibles (120 places).

JPEG - 28.1 ko
La Marquise Emilie du Châtelet (1706-1749).( Portrait huile sur toile de : Maurice Quentin de la Tour)
http://enlenguapropia.files.wordpress.com/2013/06/emilie_chatelet.jpg

Divine Emilie : Au XVIIIè siècle, Emilie du Châtelet, marquise de 26 ans, s’intéresse plus à la physique et aux mathématiques qu’aux intrigues de la cour. Son mari l’ennuie. Elle n’a d’yeux que pour le fougueux comte de Guébriant...

« Divine », Gabrielle Emilie Le Tonnelier de Breteuil (1706-1749), marquise du Châtelet, le fut à bien des égards. Savante et femme de lettres dans un milieu d’hommes illustres, estimée par la communauté scientifique de son temps, elle fut longtemps réduite par la postérité au seul rôle d’amante et d’égérie du grand Voltaire. Dans la seconde moitié du XXe siècle, la publication de sa correspondance et le regain d’intérêt pour l’histoire des femmes ont permis de rendre justice à sa trajectoire remarquable.

JPEG - 39.5 ko
La Marquise Emilie du Châtelet et François-Marie Arouet, dit Voltaire. (Photo extraite du Téléfilm biographique d’Arnaud Sélignac.) Cette adaptation est un enchantement.

Née à Paris au sein d’une riche famille de la noblesse de robe, fille du baron de Breteuil, diplomate de Louis XIV, la jeune Emilie doit à son père de bénéficier d’une éducation semblable à celle de ses frères, dont ne sont exclus ni les arts ni les langues, et montre dès l’enfance des prédispositions exceptionnelles aux mathématiques. Son père reçoit chez lui penseurs et scientifiques qui contribuent à ce climat d’émulation intellectuelle. En 1725, elle épouse l’officier Florent-Claude du Châtelet, marquis du Châtelet, auquel elle donne trois enfants. Celui-ci comprend vite que le tempérament et les capacités intellectuelles hors du commun de sa femme lui assignent le second rôle. Il accepte ses liaisons, et Emilie, dotée d’un caractère entier et impétueux, mène une existence d’une grande indépendance qui lui permet de suivre ses passions, savantes comme sentimentales.

La marquise suit les leçons des plus grands scientifiques parmi lesquels Pierre-Louis Moreau de Maupertuis, mathématicien, physicien et astronome. Cette passion d’Emilie du Châtelet pour les sciences la rapproche du philosophe François-Marie Arouet, dit Voltaire, rentré d’exil. Elle devient sa maîtresse, engageant une relation qui durera près de seize ans. A partir de 1734, elle accueille même l’écrivain polémique dans son château de Cirey-sur-Blaise, en Haute-Marne.

JPEG - 35.1 ko
Voltaire a trente-neuf ans, Émilie du Châtelet, vingt-sept, leur liaison durera quinze ans.

Ce lieu devient des années durant l’abri de leurs amours et le centre de leurs expérimentations scientifiques dans les visées encyclopédiques de l’époque. En 1738, Voltaire et elle participent, séparément, au concours de l’Académie des Sciences : elle rédige alors une « Dissertation sur la nature et la propagation du feu » qui, fait notoire pour une femme, est publiée par l’Académie. Elle écrit en 1740 « Institutions de physique  » où elle expose la théorie de Leibniz et s’attaque en 1745 à la traduction en français de « Philosophiae Naturalis Principia Mathematica  », l’œuvre majeure d’Isaac Newton.

JPEG - 43.7 ko
Le bureau de la Marquise Emilie du Châtelet. (Photo : Céline Clément)

L’importance de ses travaux sur la théorie newtonienne n’est désormais plus à prouver : Emilie du Châtelet s’impose aujourd’hui comme l’une des physiciennes françaises les plus connues, après Marie Curie ou Irène Joliot-Curie. Brillante, spirituelle et libre, elle marqua d’une empreinte singulière le siècle des Lumières, ce XVIIIe siècle, creuset du progrès et des idées nouvelles où subsistent néanmoins la censure morale et l’obscurantisme. « Divine Émilie », téléfilm réalisée en 2007 par Arnaud Sélignac sur un scénario co-écrit par Elisabeth Badinter, retrace la brève mais intense existence de celle dont Voltaire écrit à sa mort : « J’ai perdu un ami de vingt-cinq années, un grand homme qui n’avait de défaut que d’être femme.  » 


JPEG - 64.3 ko
« Divine Emilie », téléfilm réalisée en 2007 par Arnaud Sélignac sur un scénario co-écrit par Elisabeth Badinter, retrace sa brève mais intense existence de Emilie du Châtelet .

Un film de Arnaud Sélignac (90’/200)
Un téléfilm français réalisé par Arnaud Sélignac, diffusé sur France 3 le 29 décembre 2007. Film en partie tourné au Château de Cirey-sur-Blaise (52110)

Titre original « Divine Émilie
Public Tous Publics
Réalisateur Arnaud SÉLIGNAC
Produit par Françoise Castro
Léa Drucker : Émilie du Châtelet
Thierry Frémont : Voltaire
Scénaristes Chantal de RUDDER, Élisabeth BADINTER
Sociétés de production BFC Productions, TV5 Monde, France 3
Distributeurs France : FR3 Télévision, actuellement LS Distribution - groupe Mediawan
Bande originale / Compositeur François STAAL
Chef décorateur : Jiri Hanibal - http://www.jirihanibal.com/divine-emilie.php

JPEG - 81.2 ko
Téléfilm en costume d’Arnaud de Sélignac, produit par Françoise Castro, raconte l’histoire d’amour entre Voltaire et Emilie de Châtelet. L’équipe est ici en avril 2007 au château de Cirey-sur-Blaise.

Le téléfilm d’Arnaud de Sélignac un scénario cosigné par Elisabeth Badinter d’après son roman « Divine Émilie ou l’ambition féminine au XVIII° siècle  ». Outre au château de Cirey sur Blaise en Haute Marne, des tournages en décor naturel furent réalisés en avril 2007 au château de Montaigu, d’Haroué à côté de Nancy, de la Grange proche du Luxembourg ainsi que place Stanislas.


Film accompagné par Madame Adélaïde Pringalle propriétaire du château de Château de Cirey-sur-Blaise, en Haute-Marne, et Monsieur Thierry Pringalle.

JPEG - 58.1 ko
Madame Adélaïde Pringalle le 18 septembre 2022 à Cirey-sur-Blaise (52110) (Photo : Christophe Juppin)
JPEG - 158.9 ko
Cinétech n°47 : « Divine Émilie » le mardi 15 novembre 2022 à 18h à Nogent (52)

PDF - 1.2 Mo
Cinétech n°47 : « Divine Émilie »

JPEG - 26.6 ko
Cinétech n°47 : « Divine Émilie » le mardi 15 novembre 2022 à 18h à Nogent (52)
JPEG - 43.7 ko
Les soirées Cinétech sont organisées par la société i-Tego en partenariat avec la CCI Meuse Haute-Marne, le Cluster Nogentech, l’antenne de l’UTT à Nogent et Accustica

Saynète théâtrale réalisée par le Collège Françoise Dolto, à Nogent, en Haute-Marne

En 2021, des élèves d’une classe de 4e ont mené un travail sur Emilie du Châtelet avec leurs professeurs de français, de maths et d’EPS.

JPEG - 20.4 ko
En 2021, des élèves d’une classe de 4e du Collège Françoise Dolto, à Nogent ont mené un travail sur Emilie du Châtelet avec leurs professeurs de français, de maths et d’EPS. (Photo : Olivier NOEL)

Ils se sont rendus à la médiathèque de Nogent pour effectuer des recherches sur cette femme oubliée, sur Voltaire et sur le château de Cirey-sur-Blaise. De nombreuses informations ont été collectées qui ont permis d’élaborer des affiches et d’écrire une courte scène de théâtre.
Désormais en 3e, ils assisteront avec tous leurs camarades à la projection du film « Divine Emilie » dans le cadre du Cinétech n°47.

PNG - 148.4 ko
Emilie du Châtelet, femme savante oubliée.
PDF - 2.1 Mo
Cinétech n°19 « Femmes Scientifiques » : « Marie Curie, au delà du mythe » et « Emilie du Châtelet retrouvée »
Mercredi 25 novembre 2015 à Nogent CINE TECH n°19 « Femmes Scientifiques » : « Marie Curie, au delà du mythe » et « Emilie du Châtelet retrouvée »

http://www.depereenfils.com/index.php?2007/04/22/5-le-chateau-de-cirey-sur-blaise

Pour en savoir plus :

 Les femmes font de belles carrières d’ingénieures ! « Et oui, une Miss qui évolue dans l’industrie, c’est possible ! » le 01 septembre 2020.
 Cinétech n°44 : « Voyage en Haute-Marne, au cœur de la Prosthesis Valley » le 09 mars 2022 à 18h à Nogent (52)
 Cinétech n°45 : « L’histoire des scientifiques afro-américaines de la Nasa » le 26 avril 2022 à 18h à Nogent (52)
 Cinétech n°45 : Les filles doivent « oser les sciences » le 26 avril 2022
 Le beau linge de la marquise et de Voltaire à Cirey le 19 août 2022
 Cirey-sur-Blaise : entrez dans la vie et l’univers de la marquise du Châtelet le 20 août 2022
 Cinétech n°47 : « Divine Emilie » le mardi 15 novembre 2022 à 18h à Nogent (52)
 Cinétech n°47 : rencontre d’une physicienne et d’un philosophe le 15 novembre 2022